Le 10 novembre dernier, c’est par une sévère défaite contre Le Pouzin 26-41 que les bergeracoises ont clôturé leur première partie de championnat, avant une longue trêve en raison de l’Euro de handball, organisé en France et remporté par les filles d’Olivier Krumbholz. Promu en D2, le BPPH vit pour l’instant une saison catastrophique, avec huit revers en huit rencontres, dont six par dix buts d’écart ou plus.
Juste avant la sixième journée, c’est le coach de la montée, Pascal Carfantan, qui quittait ses fonctions. Depuis, Michel Cassier est aux commandes, mais les résultats n’ont pas changé. L’heure est venue de renforcer l’effectif. Sans ambition de résultats particuliers pour les six matches restants, mais avec pour objectif d’aller chercher le maintien lors de la phase de play-down qui commencera fin février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here