Il n’y avait que quatorze matches à disputer, mais cette première phase de championnat en D2 aura été bien longue pour le Bergerac Périgord Pourpre Handball. Ce samedi soir, les périgordines vont disputer leur dernière rencontre en recevant La Rochelle. Ensuite, elles connaîtront une courte pause avant de repartir sur un autre championnat, celui des play-down, qui l’attend depuis plusieurs semaines maintenant.

« Il tarde à tout le monde que l’on en finisse pour basculer sur la deuxième phase, avec l’espoir de montrer dès le début que l’on peut faire quelque chose », confesse Michel Cassier. L’entraîneur reconnaît aussi que se positionner autour de ce match est complexe, face au voisin charentais-maritime. Faut-il jouer le match pour le symbole, pour l’aspect derby, pour les supporters ? Ou plutôt ne prendre aucun risque et laisser filer en attendant les play-down ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here