On ne joue que le deuxième match de la saison, ce n’est que la première apparition des bergeracoises devant leur public de Louis Aragon en D2, mais déjà, le contexte est compliqué. Face à Bouillargues, le BPPH a besoin de s’imposer. En jouant à la maison, contre des gardoises battues de dix buts chez elles le weekend dernier en ouverture du championnat, la donne est simple pour les filles de Pascal Carfantan.

Un contexte de forte pression lié au système du championnat et aux objectifs de maintien des périgordines. La défaite au Pouzin l’a montré, rien ne sera facile… « Des constats ressortent de ce match, certaines carences ont été mises en lumière. Il faut plus de justesse dans le jeu, plus de constance aussi, ce qu’a eu Le Pouzin grâce à sa profondeur de banc », commence le coach bergeracois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here