Enfin. Après de nombreuses années à lutter pour l’accession, et à buter souvent sur une équipe loin au-dessus des autres, Bergerac a fini par atteindre son objectif, rejoindre la D2. Certes, l’an dernier, le club a évolué dans l’ombre de Cannes, dominateur. Mais Bergerac a profité de la réforme octroyant un billet aux deuxièmes de poule pour monter. Il faut maintenant se faire à ce nouveau niveau, et vite, puisque la saison s’annonce difficile et qu’il ne faudra pas accumuler de retard…

En effet, par le biais des nouveaux championnats, quatre des seize équipes de D2 de cette saison (réparties en deux poules) seront rétrogradées. Les promus, surtout ceux qui ont fini deuxièmes de poule, sont en danger. Et Bergerac peut-être un peu plus encore, avec un été compliqué sur le point du recrutement… Il a donc fallu travailler pour trouver des solutions et améliorer la qualité de ce groupe afin d’être compétitif à ce niveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here